De plus en plus de personnes se déclarent aujourd’hui végétarien, vegan ou encore végétalien.

Ce phénomène est présent partout dans le monde. Chacun a ses raisons pour modifier son habitude de consommation, certains pensent à la traite animale, d’autres aux enjeux écologiques, certains seulement par goût.

Mais qu’elles sont les différences ? Un vegan est-il végétalien ? Un végétarien est-il vegan ?

Beaucoup de préjugés existent pour chacun de ces modes de consommation. Il est en réalité très simple de les différencier.

Le végétarisme

Le dictionnaire du Larousse donne pour définition : « Régime alimentaire excluant toute chair animale (viande, poisson). »
Il ne s’agit donc pas d’arrêter de manger les aliments d’origine animale. Un végétarien peut consommer des oeufs, du fromage… La majorité des végétarien en France déclare choisir ce mode de consommation pour la défense des animaux avant tout.

Il existe ensuite différentes catégories de végétariens. Les nuances se font en ajoutant quelque aliments dans les restrictions et inversement.Le pesco végétarisme évoque le fait d’exclure la viande mais de consommer du poisson, des fruits de mer voir même de la volaille. Le lacto végétarisme est une variante du végétarisme avec en plus une non consommation d’oeufs alors que le lacto ovo végétarisme permet la consommation de lait et d’oeufs (donc la définition du végétarisme en général).

Petite anecdote : Il s’agit d’une pratique très ancienne remontant à la Grèce Antique où déjà de grands penseurs se déclaraient du mouvement. D’ailleurs dans l’histoire, de nombreuses personnalités adoptaient ce régime alimentaire, Albert Einstein, Léonard de Vinci et Mahatma Gandhi.

Le végétalisme

Pour le dire simplement, le végétalien est un végétarien qui ne consomme

que des aliments issus du monde végétale. La définition du dictionnaire est claire « Régime alimentaire excluant tout aliment d’origine animale ». Les végétaliens rejettent ainsi les produits laitiers, oeufs ou encore le miel. Vive les plantes, fruits et légumes !

Le véganisme

Ce régime alimentaire est apparu il y a de nombreuses années mais le terme vegan à proprement parlé est apparu après la Seconde Guerre mondiale notamment par la création de la Vegan Society au Etats-Unis. Il se popularise plusieurs années plus tard pour ensuite s’élargir à un mouvement planétaire que nous connaissons aujourd’hui.

Il s’agit d’un mode de vie, allant ainsi au delà d’un simple régime alimentaire, refusant toute consommation de produits (aliments, vêtements, cosmétiques…) issus des animaux et de leur exploitation. Ainsi, un vegan ne porte pas de laine ou de cuire, n’utilise pas de produits testés sur les animaux… Il s’agit d’un refus total de l’exploitation animale.

Pour les plus réfractaires, ceux qui ne peuvent pas se passer d’un peu de viande ou de poisson, il existe un régime qui pourrait vous plaire et qui est aussi un pas en avant pour la planète : le flexitarisme, le fait de végétaliser son alimentation sans pour autant devenir végétarien.

L’exploitation animale, les industries agroalimentaires polluantes, les OGM… Arrêtons de (nous) faire du mal et faisons attention à ce que nous mangeons au quotidien en restant libre de nos choix !

Si vous voulez apprendre à cuisiner vegan : Cours de cuisine vegan avec une cheffe à réserver sur ce lien 


Sources

http://www.lasantedanslassiette.com/au-menu/articles/vegetarien-vegetalien-vegan.html

http://www.larousse.fr/

http://www.vegan-france.fr/pourquoi-vegan.php

Accueil

www.consoglobe.com/vegan-vegetarien-vegetalien-labels-cg

http://www.flexitarisme.com/