Un peu confuses, ces deux notions sont souvent mal interprétées. Pourtant l’écotourisme et le tourisme durable sont bien différents et évoquent des manières distinctes de voyager. 

Pourquoi parle-t-on de tourisme durable, responsable ou d’écotourisme ? 

Nous sommes nombreux à aimer voyager, découvrir de nouvelles cultures, horizons, personnes… Mais oui malheureusement, bien trop souvent ces voyages ne sont pas respectueux de l’environnement, de l’économie locale et des enjeux sociaux sur place… Par exemple saviez-vous qu’un aller Paris-Toulouse pour une personne émet selon le comparateur de l’ADEME : 5kg de CO2 pour un trajet en train, 90kg de CO2 pour ceux qui s’envolent et entre 100 et 180kg pour la voiture. Et si seulement tout s’arrêtait là…

 

 Du coup qu’est ce qu’il faut faire ? Faut-il arrêter de voyager ? Rester chez soi ?

Il existe toujours une solution ! L’écotourisme et le tourisme durable ça vous dit quelque chose ? 

Le malentendu général est qu’il s’agit bien de deux concepts en accord sur de nombreux points mais divergeant sur certains. L’écotourisme correspond en réalité à une certaine sorte de tourisme durable plus spécifique. 

De manière générale, le tourisme durable ou responsable consiste à mettre en place une vision du tourisme en accord avec la conservation de l’environnement, au développement des populations locales au niveau social et économique. Concrètement ? Pratiquer le tourisme durable signifie voyager en accord avec les habitants, respecter leur lieu d’habitation et les êtres vivants sur place. Donc évidemment il s’agit de réduire sa pollution, de payer des produits locaux et des activités embauchant des personnes sur place…

La définition d’écotourisme donnée en 1991 par la TIES (Société Internationale de l’Écotourisme) est « L’écotourisme est un voyage responsable dans des environnements naturels où les ressources et le bien-être des populations sont préservés ». L’écotourisme parle effectivement le même intérêt que le tourisme durable. Cependant, un des aspects primordial de l’écotourisme est qu’il concerne uniquement les pratiques au sein de milieu naturel. Le tourisme durable, lui en revanche, peut se pratiquer dans tous types d’environnement, ville comme nature.  

 

En quoi ces deux pratiques changent-elles le monde ?

L’expression tourisme durable représentent donc tous les types  de tourisme alternatif qui sont dans une démarche de respect, préservation et mise en valeur des ressources présentes sur un territoire, quelle soit naturelles, culturelles ou sociales. Les touristes accueillis ont ainsi un minimum d’impact généré concernant les transports, production, consommation éco-responsables, et le travail rémunéré de manière équitablement répartie.

Le tourisme responsable a donc un impact positif au niveau local puisqu’il s’agit de financer les sites culturels menacés, de développer des emplois locaux sans détruire l’environnement, de rencontre entre communautés, animaux et curieux.

Les bonnes pratiques durables concernent la préservation de l’eau et de l’énergie, le soutien à des projets communautaires de conservation de la nature, le recyclage et le traitement des déchets, une politique d’embauche locale, des rémunérations justes et des formations aux personnels, une politique d’approvisionnement de produits locaux, notamment pour les restaurants et les boutiques de souvenirs.

Tu veux découvrir le tourisme responsable à Paris ?

Rendez-vous par exemple chez l’Etiquette avec Hervé sur l’Ile Saint-Louis, juste à côté de la cathédrale Notre Dame de Paris pour découvrir dans une cave typique française les vins naturels lors d’une dégustation en français ou en anglais. 

Ou bien n’hésitez pas à télécharger notre applications pour découvrir toutes les adresses à impact positif partout dans le monde : disponible sur applestore et android 

 

 


Sources : 

http://www.voyagespourlaplanete.com/tourisme-durable/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tourisme_durable

http://www.voyageons-autrement.com/index/ecotourisme/

http://www.tourisme-durable.org/